La dtte et le NOM - _ - _ - _

Les escrocs, les Rockefeller, les Rothschild, Soros, les Bilderberg, tous sont les ordures humaines qui veulent mettre le monde en esclavage. Un grand nombre de dirigeants européens se laissent contaminer, ils veulent participer à la curée. Juppé, Valls, Fillon en font partie, chacun a prêté allégeance. L’invasion islamiste de l’Europe est leur œuvre, le grand changement est organisé pour avoir à leur main une population mondiale abêtie, abrutie, facile a manœuvrer. Ils fabriquent avec l’endettement des états européens une nouvelle bulle financière qui éclatera prochainement.


 

 

Louis Gaiffe

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                        le 14 janvier 2017 

tél : 04 93 26 02 13 -   06 09 15 81 60

 mail : l.g007crime@gmail.com

www.louisgaiffe.fr

 

                                                                                  Monsieur François Fillion     

                                                                                  241, Boulevard Saint Germain

                                                                                  75007 Paris

 

 

La dette publique 2 160 milliards

 

J’aimerais savoir, j’aimerais que vous me disiez, vous connaissez ça premier ministre que vous avez été, qui prête ces milliards à la France, quelles sont les banques, les institutions, les états peut-être, qui sont ces généraux prêteurs. Je n’ai trouvé nulle part ces  renseignements. Il y a deux ou trois ans je l’avais sans succès demandé à 900 députés et sénateurs. Peut-être qu’aucun d’eux ne le sait ! Voulez-vous me faire parvenir la liste des prêteurs et les sommes prêtées. J’ai quelque chose à concocter.  

 

Il semblerait que depuis 1981 le budget de l’état soit toujours déficitaire ! Vous êtes de bien piètres gestionnaires ! Les administrations publiques, elles aussi gérées par des grandes écoles, des hauts fonctionnaires, des inspecteurs des finances, suivent votre exemple. Le déficit public est maintenant structurel, la dette ne fait et ne fera qu’augmenter. En comparaison avec une entreprise, vous avez amené la France à une situation de cessation de paiement, c’est sous peu la faillite.

 

La règle de gestion dictée par l’union européenne, admet que les états soient toujours en déficit mais pas à plus de 3 % du PIB ? Où est la porte de sortie d’un tel traquenard ? Comment feront tous ces pays, ils empruntent sans cesse, ils ne rembourseront jamais ! D’où vient l’argent qu’on leur prête ? Ce sont simplement des lignes de crédit bidon comme fait la FED aux USA ? Sommes-nous une nouvelle fois devant une crise mondiale ? Devant une bulle financière qui va éclater ?

 

Les banques qui ont organisé la crise de 2008 fomentée par le nouvel ordre mondial, les Rothschild, Rockefeller et les Bilderberg, étaient dans la même situation, elles ont été renflouées par l’argent public, par les impôts et finalement tout sera supporté par les peuples, tous les tricheurs auront gagné.

 

Etes-vous en train de préparer le même coup ?

 

L’état français, par l’article L 631-2-1 du code monétaire, semble vouloir saisir les placements en assurance vie des citoyens ! Avez-vous voté en faveur de cette loi ?

 

Déjà avec le SEPA, le gouvernement peut, d’un seul clic, ponctionner tous les comptes bancaires ! . . .   

 

Aparté : C’est beau de venir à Nice pour rendre hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet, ce serait hautement préférable de prendre des mesures pour qu’il n’y ait pas de victimes. Les hommages, les commémorations, laissez-les à Hollande, il a été ridicule chaque fois qu’il y avait un anniversaire. Croyez-vous que vos larmes de crocodile vous rendent plus présidentiable ? Ce que j’attends, ce que le Français attend, c’est qu’il n’y ait plus de commémoration, que vous présentiez un plan précis concernant l’élimination physique des candidats terroristes

 

 et des djihadistes de retour. Il attend aussi les mesures que vous allez prendre pour la récupération des territoires perdus par la République, pour la fermeture des mosquées douteuses, pour l’arrêt de l’immigration.

                                                                                                                                             L. Gaiffe.

 

 PS : Imprégnez vous des deux pages suivantes j’y reprends quelques articles d’actualité.


 

**        Soros c’est ce crapaud ! C’est lui qui a relancé en 1954 le nouvel ordre mondial. Qu’est-ce ? C’est  la domination et la mise en esclavage des peuples et leurs états, la restriction de leurs droits, de leurs libertés, la mise en place du programme meurtrier de dépopulation par les élites les plus riches de la planète avec les grandes banques et multinationales, surtout étasuniennes, afin de s’enrichir davantage pour avoir le pouvoir absolu sur le monde.

 

  

Voilà quelques entrefilets d’articles sur lui et sur le nouvel ordre mondial :

 

De tous les Maîtres du Nouvel Ordre mondial qui, du Moyen-Orient à l’Europe, et même en Asie, s’amusent à déclencher des révolutions, des guerres, des crises économiques et à générer le chaos nécessaire à leurs projets de domination, George Soros est le plus connu, car, à la différence des autres, il cultive son rôle de manière arrogante et vaniteuse.Financier d’origine hongroise, Soros est un spéculateur qui s’est enrichi en mettant à genou les économies du tiers-monde ; et nous, Italiens, en savons quelque chose puisque en 1992 nous avons vu fondre nos réserves monétaires grâce à une attaque spéculative sur la Lire et sur la Livre Sterling, attaque qu’il avait orchestrée, et qui nous a sortis, avec la Grande-Bretagne, du Système monétaire européen.

Soros est le théoricien d’une société globale où nous devrons tous être égaux, à l’exception de quelques personnes comme lui, plus égales que les autres et qui ont donc le droit d’imposer leurs règles (et l’égalité) à tous les autres.

Pour accomplir tout cela, il se sert évidemment de son argent et de la Open Society Foundation, grâce à laquelle il distribue des milliards de dollars pour financer des partis d’opposition et des mouvements « démocratiques » dans le monde entier ou pour « embaucher » des militants des droits de l’homme, des intellectuels, des journalistes, des technocrates et pour financer des leaders politiques bien contents de satisfaire les plans de l’ami oligarque (Hillary Clinton en sait quelque chose, elle dont Soros est un des principaux bailleurs de fonds : 8 millions, pour 2015 seulement).

En somme, le plan de Soros ressemble à une véritable toile d’araignée tendue à travers le monde, qui, année après année, a engendré les révolutions de couleurs qui ont déstabilisé l’Europe post-soviétique (Serbie, Georgie, Ukraine et Kirghizistan), le Printemps arabe avec en prime les guerres en Libye et en Syrie, qui ont engendré l’Isis et la crise des migrants (voulue et favorisée par le même Soros).

Pour rendre ce travail le plus professionnel possible, Soros a également facilité la naissance d’une véritable multinationale pour « des révolutions à domicile » (évidemment non violente) ; elle s’appelle CANVAS (Centre for Applied Non-Violent Action and Strategies). C’est une structure d’où des experts en révolutions sont envoyés dans les pays soutenus par des gouvernements peu appréciés des USA, donc par Soros (ou mieux, pas appréciés par Soros donc pas non plus par les USA) ; ces experts sont envoyés dans ces pays pour allumer la mèche de manifestations « démocratiques » qui se transforment presque toujours en bains de sang et en guerres civiles. C’est une organisation farcie de dollars provenant du gouvernement américain et de diverses fondations parmi lesquelles, évidemment, celle de Soros est en bonne place, comme l’a révélé Wikileaks.

Son ennemi numéro un est le leader russe Vladimir Poutine ; il nourrit une véritable obsession à son égard ; il veut le voir détruit, vaincu. La faute de Poutine est de ne pas vouloir soumettre la Russie au diktat du Nouvel Ordre mondial préconisé par Soros.

Alors, depuis plus de dix ans, Soros essaie de faire dans le pays de Poutine ce qu’il a réussi à faire dans beaucoup d’autres pays : alimenter de feintes oppositions démocratiques, fomenter des agitations, infiltrer des ONG financées directement par lui ou par Washington, manipuler les médias et renforcer les pressions internationales. N’oublions pas que Soros/Shelob est un des bailleurs de fonds de l’opération Panama Papers, l’enquête journalistique la plus truquée de l’histoire de l’information occidentale, et qu’il est le principal sponsor des sanctions contre Moscou qui, en réalité, est en train de mettre à genou les entreprises européennes.

Il ressort de l’analyse des documents publiés, la façon dont Soros cherche à influencer les politiques d’immigration à l’échelle mondiale, en manipulant l’opinion publique et en faisant pression sur les gouvernements occidentaux pour qu’ils considèrent que la « crise des réfugiés en Europe est devenue une nouvelle normalité » porteuse de « nouvelle opportunités ». Nous avons démontré plus d’une fois que cet exode de migrants (fruit des guerres et du chaos générés par l’Occident) est en train de démanteler le système social et l’identité de l’Europe ; ce n’est pas un accident de l’histoire, mais un plan précis des élites mondialistes pour construire un nouveau modèle de société en vue d’une domination économique et financière. Maintenant nous en avons des preuves supplémentaires.

Après avoir orchestré de bout en bout la crise migratoire par le chaos au Proche-Orient, l’oligarchie mondialiste s’en sert maintenant pour imposer davantage de mondialisme et d’étatisme : le fameux Nouvel Ordre Mondial. Que ce soit l’Europe, l’Afrique ou le Proche-Orient, toutes ces parties du monde se trouvent dans la ligne de mire du milliardaire George Soros, du think-tank soi-disant « non partisan » qu’est le Council on Foreign Relations (CFR), et d’autres promoteurs du gouvernement mondial. Après être parvenues à éradiquer ce qui reste de souveraineté nationale dans ces régions, ces forces cherchent à donner davantage de pouvoir aux institutions supranationales telles que l’ONU, l’UE, l’Union Africaine ou encore l’Union Proche-Orientale.

Le milliardaire mondialiste et protégé de la dynastie de banquiers Rothschild, George Soros, a joué un rôle essentiel en encourageant les différents conflits qui ont engendré la déferlante de réfugiés vers l’Europe. Des premières masses d’immigrés qui ont pris la route de l’Europe au mois de juin aux agressions sexuelles de Cologne et d’autres villes européennes ces dernières semaines, toutes les conditions sont réunies pour entretenir la frayeur chez les « autochtones ». Voici que Soros sonne le tocsin en affirmant que « l’Europe est sur le point de s’effondrer ». Mais ce n’est pas un hasard s’il est aussi le pourvoyeur de « solutions », celles d’un mondialisme accru en Europe, en Afrique et au Proche-Orient, qui va de pair avec la perte de la liberté.

La tactique de cet ennemi invétéré des nations souveraines rappelle étrangement celle du Plan Marshall d’après-guerre. Elle va dans le sens d’un autre mondialiste au cœur du système, le ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble. Celui-ci imagine ouvertement un nouveau « Plan Marshall » qui permettra de transférer l’argent des contribuables européens déjà exsangues vers les pays ruinés par les machinations des mondialistes.


 <a href="http://referencementsitegratuit.page-internet.net" title="referencementsitegratuit.page-internet.net">Referencement gratuit</a> - <a  href="http://telecharger-yesmessenger.softgratuit.eu" title="telecharger-yesmessenger.softgratuit.eu">yes messenger</a> - <a  href="https://www.tameliabeautyshop.com" title="">soin cheveux naturel</a> - <a  href="http://www.soochic.com" title="soochic.com">gaine ventre plat</a><br><a  href="http://www.creathiais.fr" title="creathiais.fr">agence packaging</a> - <a  href="http://www.belle-ile-promotion.com/france" title="belle-ile-promotion.com/france">terrain a vendre koh samui</a> - <a  href="http://www.villanova-granito.com" title="villanova-granito.com">sol en granito</a> - <a  href="http://www.lagestionlocative.com" title="lagestionlocative.com">gestion immobiliere</a>