Hébergeurs lâches - _ - _ - _ - _ - _ - Cinq fois mes différents sites ont été fermés par les hébergeurs sur simple demande du ministère de l'intérieur ou d'un procureur.

 

Louis Gaiffe

Les bartavelles                                                   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                       le 10 décembre 2014

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60 

mail : louis.gaiffe@gmail.com  

blog : www.gaiffelouis.onlc.fr fermé par le gouvernement le 24 février 
nouveau blog : www.louis-gaiffe.fr     

    

                            Lâches !   Lâches !   Lâches !   Lâches ! 

 

Lâches que vous êtes, vous avez ordonné la fermeture de mon blog et le veule hébergeur 123siteweb.fr, a obéi, il a obéi lâchement en sachant que votre ordre était illégal.  

Vous critiquez Poutine, Bachar El Assad  ou précédemment Kadhafi, mais qu’êtes-vous, vous-mêmes ? Des traitres, des tyrans ? Vous êtes des ordures. 

 La liberté d’expression est une liberté fondamentale reprise dans la constitution mais la constitution vous vous asseyez dessus, en somme vous vous la mettez au cul !

La fermeture d’un site Internet ne peut être commandée et obtenue que par le gouvernement, aussi je pense que cette ignominie vient soit de Beauvau, soit de Bercy, de la place Vendôme car ces trois ministères sont spécialement visés par mon blog.

Beauvau est allé jusqu’à user de ses pouvoirs pour demander des sanctions contre mon fils Germain détenu à la maison centrale de Poissy. Il aurait mieux à faire avec la sécurité en France.

Bercy saisit le plus illégalement ma retraite depuis 10 ans, se sert d’un faux contrôle fiscal qu’il a ordonné, me taxant d’un redressement de 362 820 € alors qu’agent général d’assurances non seulement je n’ai pas fraudé mais il m’est impossible de dissimuler mes revenus !   

Place Vendôme et ses magistrats réunis en association de malfaiteurs se couvrent entre eux et couvrent les agents du fisc comme le ferait une mafia.

Je vais le refaire mon blog et chez un hébergeur qui ne soit pas un traître inféodé à cette ploutocratie, à ce gouvernement pourri.

Enfin je suis satisfait de votre infecte procédure, vous avez stoppé mon blog, c’est qu’il vous a atteint c’est que :

  

                 Pourri, la sens-tu qui se glisse dans ton cul, la quenelle ?

 

                                                                                                                                             L. Gaiffe


 

Louis Gaiffe

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                    le 5 janvier 2015

Tél : 04 93 26 02 13 -   06 09 15 81 60

Mail : louis.gaiffe@gmail.com

Blog : www.gaiffelouis.onlc.fr fermé par le gouvernement le 24 février 2014

Blog : www.louis-gaiffe.fr fermé par le gouvernement le 8 décembre 2014

Nouveau blog : www.louis-gaiffe.e-monsite.com

 

                                                                                                              A tous

123siteweb.fr

LIGNE WEB SERVICES
4 RUE GALVANI
75017 PARIS

 

 

Méfiez-vous, chez Ligne web services ce sont des pourris, ce sont des ordures !

 

Ils ont fermé mon site tout simplement parce que Cazeneuvez le leur a demandé. Ce sont les mêmes pourris qu’ONLC.fr

 

Comment ces professionnels du WEB, peuvent-ils obéir à une injonction illégale venant d’un membre du gouvernement du pays qui veut être celui de la liberté ?

 

Simplement parce que ce sont des lâches, pendant la deuxième guerre ils m’auraient dénoncé à la Gestapo !

 

Voulà la réponse ambigüe qu’il m’ont faite :

 

« Votre site a été censuré et supprimé de notre système, car il n'était pas conforme à nos conditions d'utilisation. Le ministère de l'intérieur nous a contactés pour faire fermer votre site. » 

 

Légalement, dans une démocratie, pour fermer ou interdire des publications, il faut un jugement ou une ordonnance ou au moins un trouble de l’ordre public auquel le pouvoir est  tenu de mettre fin.  

 

Aucune de ces conditions n’étant remplie, la fermeture ne peut être réalisée que par des salauds.

 

 

                                                                                                                             L. Gaiffe


 

Louis Gaiffe

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                    le 23 mars  2015 

tél : 04 93 26 02 13 -   06 09 15 81 60

louis.gaiffe@gmail.com

 www.louisgaiffe.fr 

 

                                                                                  Capitaine Pierre Pénalba

                                                                                  Antenne PJ de Nice   

                                                                                  Caserne Auvare

                                                                                  28, rue de Roquebillière

                                                                                  06300 NICE    

  

                                                                       Monsieur

 

Bloquer la diffusion Internet 

 

La liberté de diffusion sur internet est un droit fondamental garanti par la constitution dont le préambule renvoie directement et explicitement à la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 : Art. 11. La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'Homme : tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la Loi.

 

Dès lors seule une loi peut permettre à quiconque, fut-ce un procureur de la République ou un ministre de l’Intérieur, d’interdire la publication de quelque site que ce soit ! C’est exactement ce que détermine la loi du 13 novembre 2014. A l’évidence mon site n’est nullement concerné par le terrorisme ou par la pornographie.

 

Ce droit fondamental est confirmé par la  Loi du 29 juillet 1881, dite loi sur la liberté de la presse : Article 1 L'imprimerie et la librairie sont libres.

 

Dès lors le blocage sans décision judiciaire le décidant, d’un site non concerné par la loi du 13 novembre 2014, est un abus de droit visé et réprimé par le code pénal :

 

Article 432-1 Le fait, par une personne dépositaire de l'autorité publique, agissant dans l'exercice de ses fonctions, de prendre des mesures destinées à faire échec à l'exécution de la loi est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende.

 

Article 432-2  L'infraction prévue à l'article 432-1 est punie de dix ans d'emprisonnement et de 150 000 euros d'amende si elle a été suivie d'effet.

 

Le procureur de Grasse, vous a ordonné, m’avez-vous dit, de bloquer la diffusion de mon site. Il a commis le délit décrit ci-dessus.

 

Vous aviez alors, non seulement la possibilité mais l’obligation de ne pas vous conformer à cette instruction illégale. Cette désobéissance était, jusqu’en 1983, laissée au libre arbitre du fonctionnaire subalterne recevant cette injonction illégale d’agir, elle est depuis déterminée par la loi.

 

 

 Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires. Loi dite loi Le Pors.

 

Article 27 Les fonctionnaires ont le devoir de satisfaire aux demandes d'information du public dans le respect des règles mentionnées à l'article 26 de la présente loi.

 

Article 28 Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l'exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l'ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public.

Il n'est dégagé d'aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés.

 

En France, pays que l’on dit être celui des droits de l’homme, les magistrats et les forces de sécurité ne reculent devant aucun abus de droit. Sans vergogne, les donneurs d’ordre violent les lois par des ordres que les subalternes exécutent servilement.

Un des exemples les plus inhumains a été la collaboration en 40, la compromission de tous les magistrats, sauf Paul Didier, qui  prêtèrent  serment de fidélité au maréchal Pétain et au gouvernement de Vichy, et celle des forces de sécurité qui envoyèrent, sur l’ordre du même gouvernement, les citoyens français de religion juive griller dans les camps.

De la même façon maintenant les magistrats et les forces de sécurité, les affidés de ce gouvernement pourri, cherchent à museler le citoyen qui dénonce les turpitudes des hommes politiques, par exemple faire passer les actes d’islamophobie ou le soi-disant racisme pour l’élément à pourchasser, ce qui tend à cacher leur trahison : livrer la Patrie à l’Islam et faire de la France un état islamique.

Tomber si bas dans un tel arbitraire, faut-il qu’ils soient parjures ces magistrats ! Faut-il qu’ils soient pervers pour commander aux fonctionnaires subalternes de commettre un délit !

Voyez-vous Monsieur, il y a bientôt 18 ans que je me bats pour mon honneur, pour la sécurité financière de ma famille, il y a 18 ans que je lutte contre des magistrats parjures et des fonctionnaires corrompus. Il y a 18 ans que j’ai perdu portefeuille d’agent d’assurance mais il y a 18 ans que j’ai gardé la considération de toute la ville de Saint Laurent du Var où je suis toujours salué chapeau bas.

Non seulement ces magistrats et ces fonctionnaires me poursuivent en correctionnel, pour eux se défendre est déjà un outrage, mais ils voudraient me faire taire, empêcher la diffusion de mon site. 

 

Veuillez agréer,  Monsieur, mes salutations.

 

            L. Gaiffe

 

NB : la cause de ce courrier n’est que civilité, soit, il est détaché du but de la garde à vue du 9 mars.  


 

Louis Gaiffe

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                                  le 16 mars  2015 

tél : 04 93 26 02 13 -   06 09 15 81 60

louis.gaiffe@gmail.com

 

Dis Cazeneuve, tu as fermé mon trois fois depuis février 2014 mon site sans aucun jugement, sans aucune décision judiciaire. Encore dernièrement mon site a été bloqué par le fournisseur d’accès sur la simple demande d’un OPJ, le capitaine Pierre Pénalba, antenne PJ de police de Nice, caserne Auvare, 28 rue de Roquebillière 06300 Nice, soit sur ton ordre puisque tu es le premier flic de France. 

Mais mon site n’a rien à voir avec le terrorisme, pour en interdire l’accès c’est comme pour interdire la parution de Match ou du Monde, il te faut une décision de justice, tu n’es pas au KGB ou à la Stasi et nous ne sommes pas en Argentine !

Je ne peux déposer une plainte contre toi car les crapules des gouvernements de gauche comme de droite sont protégées par la CJR, il me faut me rabattre sur le capitaine de police Pénalba qui n’est que le soldat qui a obéi aux ordres du général félon.

Tu dois te rappeler de ta sortie verbale, toi qui prônais le djiad, toi ministre de l’intérieur tu ne considérais pas délit le fait d’appeler au djiad, soit appeler à la guerre sainte, appeler au massacre des chrétiens, tu bloques maintenant les sites Internet qui ne font rien d’autre que t’imiter, ils ne font rien de plus. Alors il faudrait que  tu commences par fermer . . . ta gueule ! Et à remettre mon site en ligne. Tu es un délinquant.

    

 

 

  L. Gaiffe         

 


<a href="http://referencementsitegratuit.page-internet.net" title="referencementsitegratuit.page-internet.net">Referencement gratuit</a> - <a  href="http://referencementsite.page-internet.net" title="referencementsite.page-internet.net">referencement</a> - <a  href="http://rencontre-tchatchewekiss.softgratuit.eu" title="rencontre-tchatchewekiss.softgratuit.eu">wekiss gratuit</a> - <a  href="http://rencontre-entreinfideles.softgratuit.eu" title="rencontre-entreinfideles.softgratuit.eu">rencontres entre infidèles</a><br><a  href="http://rencontre-femmeronde.softgratuit.eu" title="rencontre-femmeronde.softgratuit.eu">rencontre femme ronde gratuit</a> - <a  href="http://rencontre.yes-messengers.eu/cougar-messenger.html" title="rencontre.yes-messengers.eu/cougar-messenger.html">blog cougar</a> - <a  href="http://rencontres.trouverweb.eu" title="rencontres.trouverweb.eu">annonce rencontre</a> - <a  href="http://rencontre-asiatique.softgratuit.eu" title="rencontre-asiatique.softgratuit.eu">asiat messenger</a>