Ces courriers ont disparu en février 2014, mon site a été fermé par l’hébergeur qui m’a dit qu’il en avait reçu l’ordre du ministère de l’Intérieur. Le nouveau site reconstruit fut fermé en novembre 2014 ! Le site suivant le fut encore en mars 2015. J’ai alors déposé une plainte auprès du procureur de la république du TGI de Grasse pour abus de pouvoir et violation de la loi sur la presse. Je suis tranquille depuis ! Mais dans ce pays qui veut étouffer le peuple, qui veut le contrôler par sa police comme le faisait l’Allemagne de l’est et l’URSS avec la Stasi et le KGB, il n’est pas certain que ça dure !


Louis Gaiffe

Les bartavelles                                                   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                         le 1er novembre 2013

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60 

mail : louis.gaiffe@gmail.com  

www.louisgaiffe.fr

                                                     

Dis Cazeneuve, beaucoup croient que vous êtes des incapables, des niquedouilles, moi non ! Vous êtes des faisans, des escrocs, vous voulez faire rentrer de l’argent pour pouvoir vous servir. 

Dis Cazeneuve, vous tâtez partout et n’importe quoi, tu n’as pas pensé à taxer l’oxygène ? Fais le calcul à 1 centime la respiration, tu renflouerais les comptes publics emplirais tes poches l 

Dis Cazeneuve, tu ne taxes pas l’oxygène mais tu nous pompe l’air ! 

Dis Cazeneuve, te voilà avec le guignol des finances, vous allez présenter à l’andouille la taxe carbone 

 Dis Cazeneuve, là c’est après l’annulation-report ! Ha !

 

L. Gaiffe.  


Louis Gaiffe

Les bartavelles   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                 le 12 novembre 2013 

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60                                            

mail : louis.gaiffe@gmail.com   

www.louisgaiffe.fr

                                                             

 

Dis Cazeneuve, j’ai lu dans un journal que tu avais prévenu, Ha !  Ha !  L’état devra se serrer la ceinture en 2014 et les années qui suivront. . . .Tu vas faire des économies, bien, mais tu n’as pas dit sur quoi !  

Dis Cazeneuve, qui c’est l’état ? Les ministres ? Les fonctionnaires, Les enseignants ? Les départements ? Les communes ? 

Dis Cazeneuve, ça ne serait pas plutôt que tu vas diminuer les remboursements SS, les allocations handicapés, les allocations de la CAF, les pensions vieillesse, les retraites, le RSA, les allocations chômage. . . . Non ?  

Dis Cazeneuve, des économies il y en a à faire sur ce que tu touches ou plutôt sur ce que tu coûtes, tes émoluments, tes frais, tes pots de vin et sur les salaires de tes conseillers, car étant ministre, tu as nommé comme conseillers des copains, des membres de ta famille ! Tous les ministres, tous les députés et tous les sénateurs le font !

Dis Cazeneuve, je viens de voir la liste des primes de Noël 2012 que vous les ministres socialistes, vous octroyez aux feignants de vos ministères, 12 000 euros par personne !

Dis Cazeneuve, 12 000 euros, toi un socialiste, ça ne te fait pas mal au cul qu’un ouvrier qui travaille lui, touche 1300 euros à Noël et pas de prime et que les employés du gouvernement touchent dix fois plus !

Dis Cazeneuve, j’ai lu aussi : le ministre du budget, (c’est toi ?), vient d’annoncer que le gouvernement entendait faire pas moins de 15 milliards d’euros d’économies en 2014 et encore plus après. Le journaliste poursuit en disant : Pour les français cela signifie faire de nouveaux efforts jusqu’à la fin du quinquennat. . . ., il pense comme moi !  

Dis Cazeneuve, le guignol de Matignon n’est pas de ton avis, il dit vouloir donner 3 milliards pour qu’un socialiste soit maire de Marseille, pas. . . . économique ça ! 

Dis Cazeneuve, je t’ai déjà dit que vous, les socialistes, vous êtes des escrocs, mais pas seulement des escrocs, vous êtes des saligauds. 

                                                                                              L. Gaiffe 


Louis Gaiffe 

Les bartavelles

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                le 12 décembre 2013

www.louisgaiffe.fr

                                                     

 

Dis Cazeneuve, tu ne m’as toujours pas répondu, tu n’as pas le temps, tu es trop occupé !  

Dis Cazeneuve, t’es occupé, ha oui, t’es occupé à rigoler, tu fais des imitations comiques au lieu de travailler, pendant que le peuple peine, tu te fous de sa gueule. 

Dis Cazeneuve, avec tes augmentations d’impôts, vous les socialistes, vous volez le peuple pour vous en mettre plein les poches et vous n'avez qu'un seul but, un seul souci, votre réélection.  

Dis Cazeneuve, vous avez même appelé à un front républicain contre le front national, pour sauver vos privilèges l'UMP devient votre allié, votre ami, votre complice car tout aussi pourrie que le PS.   

Dis Cazeneuve, méfie-toi, quand ça gronde ça peut aller plus loin, ça peut aller à la révolte, ça peut aller à l’insurrection armée !

Dis Cazeneuve, je t’ai copié une partie d’un article concernant l’Italie, là-bas les politiciens sont les mêmes pourris qu’en France :  

"Ces corrompus qui gagnent 10 000 euros par mois ont augmenté les retraites de 5 euros, s'indigne Anna, une retraitée romaine de 70 ans qui arbore fièrement le drapeau tricolore transalpin autour du cou. Ils se foutent de nous. Du balai !" Francesco a fait le voyage depuis les Pouilles : "J'ai une entreprise de construction qui emploie 22 personnes. L'État ne nous paie pas ce qu'il nous doit et nous matraque avec les impôts. Seule la violence forcera la caste politique pourrie à dégager." Pour Daniele, agent de sécurité dans le métro de Rome, "quand on sera un million, on prendra le Parlement de force. Il faut faire comme pendant la Révolution française : couper des têtes". Forts de cette mobilisation, les Forconi annoncent pour les prochains jours une nouvelle "marche sur Rome", qui évoque le souvenir des chemises noires.

Dis Cazeneuve, tu ne te souviens pas ? Je t’ai prévenu, je te l’ai dit le 15 novembre 2013 !

Dis Cazeneuve, vous couper la tête serait même légal, et vous le méritez, il est toujours bon l’article 35 de la constitution de 1793 !

Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

Dis Cazeneuve, tu vois, te couper la tête sera légal ! . . . . et mérité !

                                                                                                          L. Gaiffe  


 Louis Gaiffe 

Les bartavelles 

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                        le 15 novembre 2013 

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60 

mail : louis.gaiffe@gmail.com     

www.louisgaiffe.fr  

                                                                

 

                                                                                  Monsieur

Dis Cazeneuve, elle est fière sur la photo avec son bonnet rouge, elle est le symbole de ce que j’écris en annexe.                     

                                                                                                                      L. Gaiffe 

                                                      Annexe courrier 15 novembre 2013 Cazeneuve

 

Pourquoi une insurrection ? Pourquoi une révolution armée ? 

Justification de l’insurrection : il faut tous les tuer. 

Article 35. Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.  

Nous y sommes tout à fait, c’est le vrai moment. 

La constitution du 24 juin 1793 a ipso facto été, non pas « abolie » ni « abrogée », mais dit-on « retirée d'effet constitutionnel » par l'entrée en vigueur de la suivante ; cela même si communément -et donc faussement - on dit que la Constitution jusqu'alors en vigueur est « abrogée » par l'entrée en vigueur de la nouvelle (plus exactement par l'entrée en vigueur des dispositions de la Constitution nouvelle, puisqu'un texte n'est pas « en vigueur » mais « d'application », ce sont les dispositions du texte d'application qui sont en vigueur, d'où oui, et justement, l'expression « la norme en vigueur»). 

Et nulle disposition constitutionnelle postérieure ne déterminant expressément que l'article 35 de la Constitution du 24 juin 1793 est abrogé (ou que ses dispositions sont abrogées), ledit article 35 est d'application avec valeur législative, à savoir que ses dispositions doivent être considérées comme étant en vigueur avec valeur législative, c'est-à-dire une valeur inférieure à la Constitution, certes, mais supérieure au règlement (décrets, ordonnance de l'article 13 ou 38, et autres arrêtés ou circulaires). 

Or, la valeur « simplement » législative suffit à légitimer l'action, et d'ailleurs à l'ordonner, en tout cas au sens du commandement de la loi tel que défini à l'article 122-4 du code pénal, en tant que cause d'exonération de la responsabilité pénale pour les infractions commises au titre de ce commandement. 


Louis Gaiffe 

Les bartavelles  

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                              le 12 novembre 2013

www.louisgaiffe.fr

 

                                                               

 

 

Dis Cazeneuve, c’est la deuxième fois que je t’écris aujourd’hui, c’est parce que je viens de voir que toi et l’autre cinglé des finances vous empruntez 4,5 milliards pour rembourser une dette !

Dis Cazeneuve, avez-vous bien fait le calcul : tu rembourses un an à l’avance par un emprunt pour bénéficier du bon taux actuel, par exemple 2 % car tu vas gagner quoi ? 0,10, 0,20 sur l’intérêt les années suivantes ! Tu supputes une augmentation du taux les années prochaines.

Dis Cazeneuve, il va te falloir combien d’années pour rentabiliser ton coup ! Même à 0,30  de gain sur le taux, il faut 7 ans ! Sauf si tu gagnes 0,50 à 0,60 sur le taux, vous êtes deux couillons !

Dis Cazeneuve, je ne pense pas que tu sois bête à ce point, bête tu l’es mais tout de même pas à ce point, aussi je crois que tu sais parfaitement que la France va voir sa note déclassée, qu’elle va bientôt emprunter à des taux énormes, tu sais que les socialistes poussent la France à la ruine.

Dis Cazeneuve, maintenant je vais te dire deux mots sur l’escroquerie socialiste du  Lyonnais, tu n’étais pas encore dans le coup, tu ne trafiques guère que depuis 2001.

Dis Cazeneuve, je m’y connais un peu en finances, j’ai fait carrière à la banque, j’ai fini inspecteur aux financements spéciaux à Paris, devine dans quelle banque, tu ne vas pas le croire, boulevard des Italiens, oui, oui, au siège central ! Au CREDIT LYONNAIS !

Dis Cazeneuve, l’argent perdu par le lyonnais, il est allé quelque part, dans d’autres poches, à part quelques billets de banque qui peuvent être détruits, l’argent ne disparait pas, il voyage simplement.

Dis Cazeneuve, quand les socialistes par leur intermédiaire le Lyonnais, banque d’état, achetaient une affaire qui ne valait pas tripette, 6 milliards, des francs à l’époque, le vendeur partageait avec les socialistes !

Dis Cazeneuve, quand l’évaluation exacte de ces achats à été faite, il a fallu déclarer une moins value de 14,5 milliards (d’euros cette fois), la perte du Lyonnais, la somme volée par les socialistes. 

Dis Cazeneuve, réponds moi cette fois, démontre que je n’y connais rien, que ce document que je publie sur le Web : www.gaiffelouis.onlc.fr est une insanité ou alors, si tu ne le fais pas, l’insane c’est toi !

                                                                                                          L. Gaiffe   

 


 

Dis Cazeneuve, tout ce cinéma, ce que fait le cinglé de la place Beauvau, vouloir poursuivre Dieudonné au lieu de chasser la pègre, c’est vrai il y a moins de risque, ce ne serait pas plutôt la fumée pour cacher toutes vos conneries, vos lamentables résultats dans tous les domaines, votre incapacité notoire. . .  

Dis Cazeneuve, vous ne changez pas, vous détruisez la France, là vous faites plus fort que la crapule Sarkozy, vous vous enrichissez sur le dos du peuple et vous vous dites socialistes . . .

Dis Cazeneuve, non, vous n’êtes pas socialistes, vous êtes pourris.

Dis Cazeneuve, pour tout ce qui précède, reçois mes souhaits de maladie, de malheur, transmets les à tous.

                                                                                                                      L. Gaiffe


<a href="http://referencementsite.page-internet.net" title="referencementsite.page-internet.net">referencement google</a> - <a  href="http://www.moncreditsur.com" title="moncreditsur.com">offre de prêt entre particulier sérieux</a> - <a  href="http://prestamofaa.jimdo.com" title="prestamofaa.jimdo.com">Prêt rapide</a> - <a  href="http://telecharger-yesmessenger.softgratuit.eu" title="telecharger-yesmessenger.softgratuit.eu">telecharger yes messenger</a>