Justice pénale, justice administrative


                                                     

                                                    

 

Le contrat « d’égalité » de notre justice n’est pas respecté, c’est une justice à deux vitesses,  l’institution est à la botte des hommes puissants, plus de la moitié du peuple français ne croit plus et  ne fait plus confiance à la justice du pays des droits de l’homme . . . bafoués !

 


 

En France la justice est pourrie parce que les magistrats dont l'immense majorité sont francs-maçons, sont pourris. La juridiction pénale couvre les politiques, ne les condamnent pas, Balladur coupable depuis plus de vingt ans toujours libre, ou très peu quand elle est acculée par l'opinion publique, Cahuzac n'est condamné qu'à 2 ans, le code pénal en prévoit 10, il est dégagé de la peine, il devra peut-être porter un bracelet électronique ! Oui, un ministre du budget, chargé du contrôle de la fraude fiscale, fraudait le fisc depuis des années pour plusieurs centaines de milliers d'euros, et autant pour les pots de vins reçus par les labos quand il était au ministère de la santé.

La juridiction administrative est du même lot, son rôle principal est de protéger, par ses jugements, les administrations fautives et les hauts fonctionnaires et les magistrats du pénal. Mon cas personnel est édifiant, il dure depuis plus de vingt ans : 1998, affaire criminelle, police, juge d'instruction et procureur subornent 5 témoins, inventent l'existence de preuves, j'accuse les magistrats de crimes de faux www.louisgaiffe.fr/422232702 . Je n'ai jamais été poursuivi pour ces accusations.  

L'affaire tire à sa fin ! Je ne dis pas comme certains hurluberlus : '' je fais confiance à la justice de mon pays'' mais ''méfions-nous de la justice et des magistrats, tout est pourri !'' Je réclame depuis plus de 3 ans tribunal administratif les sommes saisies, j'en suis au conseil d'état, il rejette car accéder à ma demande serait reconnaitre officiellement les crimes de faux en écriture publique commis par les agents du fisc et les hauts fonctionnaires.   

ci-après ma réclamation au conseil d'état et le rejet.

 


 

 

Louis Gaiffe                                                                                    LRAR 1A 150 561 0002 4 

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent duVar                                                                le 20 mai 2019 

tél : 04 93 07 31 20  -  06 09 15 81 60       

 mail : l.g007crime@gmail.com

www.louisgaiffe.fr      

 

                                                                                  Monsieur Bruno Lasserre

                                                                                  Conseil d’Etat

                                                                                  1, place du Palais royal

                                                                                  75100 Paris cedex 01

 

 

                                                                       Monsieur

 

 

Objet : Jugement 19-02-01-03 C du 22 février 2019 du tribunal administratif de Nice

            Dossier n° 1705750 et n° 1800016

 

Voilà maintenant plus de deux mois que mon courrier LRAR 1A 156 265 2395 6 vous a atteint. 

Je n’ai reçu aucune information, aussi vous trouverez ci-joint : 

-           La  copie de mon courrier à Monsieur Lilian Benoit (qui depuis a fait valoir ses droits à la retraite). 

-           la mainlevée totale de la saisie de ma retraite. 

Monsieur Lilian Benoit, conscient de la gravité de la faute du fisc et du caractère criminel du redressement fiscal, (avoué par le fisc qui n’a pas poursuivi devant le tribunal correctionnel) a intimé le directeur départemental de mettre fin à la saisie. 

Le fisc a alors, bien que la dette ait été encore supérieure à 350 000 euros, reconnu la faute en donnant de suite mainlevée totale et définitive à ma caisse de retraite.     

Ne croyez-vous pas Monsieur, qu’il y ait lieu de mettre un terme à cette affaire en me restituant le montant saisi illégalement, ce qui apparait comme un minimum en considérant les tracas que j’ai subis depuis bientôt 20 ans. 

Ne croyez-vous pas qu’il soit du rôle du Conseil d’état de redresser une décision illégale du tribunal administratif de Nice. 

Veuillez agréer Monsieur, l’expression des mes sentiments les plus distingués. 

 

                                                                                             L. Gaiffe



 

 

   


 

<a href="http://referencementsitegratuit.page-internet.net" title="referencementsitegratuit.page-internet.net">Referencement gratuit</a> - <a  href="http://www.koni-shop.com" title="koni-shop.com">koni str</a> - <a  href="http://www.leyesmessenger.eu" title="leyesmessenger.eu">Rencontres Blacks</a> - <a  href="http://www.pestcontrolmaroc.com" title="pestcontrolmaroc.com">dératisation maroc</a><br><a  href="http://l-heurebleue.net" title="l-heurebleue.net">tunisie</a> - <a  href="http://golfattitude-saintcyprien.com" title="golfattitude-saintcyprien.com">stage de golf hebergement</a> - <a  href="http://maudeleduc.wix.com/maudeleducphoto" title="maudeleduc.wix.com/maudeleducphoto">photographe Bordeaux</a> - <a  href="http://rencontre.yes-messengers.eu" title="rencontre.yes-messengers.eu">yes messenger</a>