Le champ des partisans - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Valls est comme les immigrés islamistes : français pour les avantages mais il reste catalan, n’a-t-il pas dit à Barcelone, pour je crois une nomination d’élus ou une fête : je suis catalan de cœur. Soit il ne peut pas être français à moins d’avoir le cœur en artichaut. Il n’a été naturalisé français que pour s’immiscer dans la politique poussé pour ça par des groupes obscurs comme Bilderberg.

 

 


Louis Gaiffe

Les bartavelles                                                   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                       le 10 février 2014

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60                     

mail : louis.gaiffe@gmail.com       

blog : www.gaiffelouis.onlc.fr          

 

                                                                                   Monsieur Bernard Cazeneuve

                                                                                    ministre du budget

                                                                                    139, rue de Bercy                

                                                                                    75012 Paris 

 

Dis Cazeneuve, tu ne connais pas le chant des partisan moderne, le voilà ci-dessous : 

             Le chant des partisans 

            (version de « la quenelle ») 

François, la sens-tu, qui se glisse dans ton cul, la quenelle ?

François, la sens-tu, qui se glisse dans ton cul, la quenelle ?

Ministre(heu) collabo, toi et tous les autr’ salauds, tous les traîtres,

Le peuple français, va céans et bien profond, vous la mettre.

 

Ohé ! Policiers, militaires et ouvriers : tous ensemble !

Contre l’ennemi, de la France la Nation, se rassemble !

Montrez, épaulées, des quenell’ main gauche, main droite, camarades

Soutien, à nos frères, combattants vaillants soldats, de tous grades.

 

Les espoirs perdus, comm’ les feuill’ mort’ se ramassent, à la pelle,

Venez, rejoignez, la révolution glissez, des quenelles !

En route, pour la gloire, combattons pour la victoire, pour la France.

Non plus, pour les pontes, ces nouveaux marquis et comtes, d’ la finance.

 

Sans contrefaçon, ces ordures de francs-maçons, de sionistes,

Ils vendent le pays, asserviss’ la mèr(e) patrie, terroristes.

Aux armes, citoyens, il n’y a pas deux moyens : faut qu’ils crèvent !

La France, libérée, de cett’ bande enculés : c’est mon rêve…

 

François, la sens-tu, qui se glisse dans ton cul, la quenelle ?

François, t’es foutu, personn’ ne l’arrêt’ ra plus, la quenelle !

Ministre(heu) collabo, toi et tous les autr’ salauds, tous les traîtres,

Le peuple français, va céans et bien profond, vous la mettre.

François, la sens-tu, qui se glisse dans ton cul, la quenelle ?

François, t’es foutu, personn’ ne l’arrêt’ ra plus, la quenelle !  

 

Dis Cazeneuve, pourrais-tu m’expliquer  comment le cinglé de la place Beauvau à cru qu’ériger en crime antisémite un simple sarcasme caustique et amusant, destiné alors au gouvernement de la crapule Sarkozy, lui aurait apporté gloire et popularité.  

Dis Cazeneuve, tu connais Claire Gallois ? Non ? Voilà en résumé ce qu’elle a dit : le comportement de Manuel Valls dans "l'affaire Dieudonné" est symptomatique d'un gouvernement qui cherche à diviser et opposer.   

Dis Cazeneuve, tu vois ça chagrine mon fils de voir un ministre de l’intérieur créer la chienlit alors qu’il devrait être le garant de la paix publique, bien sûr l’andouille et vous les ministres, les  jean-foutre, masquez votre incapacité notoire et pas seulement ça, vous cachez que vous volez, que vous pillez la Nation.  

Dis Cazeneuve, c’est pour ça que ce nouveau chant du partisan a été écrit par mon fils Germain, vois-tu ce que je te dis est garanti, cette parodie était destinée à l’andouille, le président par erreur, l’immature Manu ne méritait pas qu’il lui soit dédié un texte ou n’importe quoi d’ailleurs, ha si, tiens,  une quenelle.  

Dis Cazeneuve, c’est ses simagrées et convulsions frénétiques qui le rendaient proche de l’épilepsie, qui ont poussé Germain à changer Hollande par Manu, il fallait deux syllabes, Valls ça n’allait pas. 

Dis Cazeneuve, cette onomatopée, Valls, me fait penser à la danse, la danse de Saint Guy, maladie dont il semble souffrir.  

Dis Cazeneuve, pour faire des tracasseries  à Germain détenu à la maison centrale de Poissy, Taubira a obéi à Valls, le mauvais ministre noir a ordonné au directeur de l’administration pénitentiaire d’enjoindre au directeur régional de jeter Germain au cahot !  

Dis Cazeneuve,  Laval . . . Darlan . . . Alibert . . . Bousquet . . . ça ne te dit rien, tu les connais ? Non ? Cherche bien ! Ils appliquaient les mêmes méthodes.  

                                                                                                          L. Gaiffe.

 


 

 


 

 

 

 

 

 

-     -     -     -     -    -     -     -     -     -    -    -    -   -    -   -   -   -     -    -   -    -    -    -   -    -    -  

Qu'ont-ils fait de la démocratie ? La voilà en un poème :

 

 

La France est une République indivisible, démocratique, laïque et sociale.

 

Le principe de la République est « Gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. »

Sa devise est : « Liberté, égalité, fraternité. »

 

La souveraineté nationale appartient au peuple,

qui l'exerce par ses représentants au Parlement, et par la voie du référendum.

 

Jamais plus qu'aujourd'hui, notre Constitution,

n'a été tant bafouée, par les institutions,

piétinée qu'elle est par les donneurs de leçon :

nos politiciens tous, véreux et francs-maçons.

 

La démocratie est, hélas en vérité,

le chancre du peuple un, furoncle mal placé,

une hémorroïde, qu'on a tous de coincée,

aux urnes, citoyens, et à perpétuité !

 

Sacralisée pour empêcher d'y préférer,

« Aux armes citoyens », contre la dictature,

l'oligarchie vers qui, est ainsi transféré,

l'intérêt général, de par leur forfaiture.

 

Seul compte pour ceux qu'on, appelle « Les puissants »,

Présidents de ceci, ministres de cela,

leurs propres intérêts, et ceux de leurs mandants :

les sponsors de cette, bande de scélérats.

 

Parlement et justice, organes de contrôle,

sont aux mains de cette, mafia, l'avarie,

d'un système tronqué, et qui sert, c'est son rôle,

la devise du gang : « Un pour tous, tous pourris ! »

 

Nous ne sommes pour eux, mes chers compatriotes,

que des manants, des gueux, les nouveaux sans-culottes,

« les sans-dents » de Hollande et pareil pour Macrotte :

Macron du pied gauche nous écrase à la botte.

 

Dès lors l'unique choix, non pas d'alternative !

Pour libérer la souveraineté captive,

des margoulins tous en état de récidive,

c'est la Révolution, ferme et définitive.

 

Donc au lieu de voter, voter blanc, s'abstenir,

et ainsi cette escroquerie entretenir,

d'autant plus que cela ira de pire en pire,

si nous ne faisons rien pour nous en affranchir.

 

Tranchons net le litige, à l'ancienne : à la hache !

Si le meurtre est crime en d'autres circonstances,

étêter est à l'inverse une noble tâche,

quand c'est à l'encontre des traîtres à la France !

 

 

 

 


<a href="http://referencementsitegratuit.page-internet.net" title="referencementsitegratuit.page-internet.net">Referencement gratuit</a> - <a  href="http://www.wellnessandcrystals.com/accueil.html" title="wellnessandcrystals.com/accueil.html">les idées suicidaires</a> - <a  href="http://www.ontroc.com" title="ontroc.com">troc sport</a> - <a  href="http://www.ma-dentelle.com" title="ma-dentelle.com">nuisette glamour</a><br><a  href="http://www.relieveyourpains.com" title="relieveyourpains.com">arthritis</a> - <a  href="http://www.wellnessandcrystals.com" title="wellnessandcrystals.com">insomnia cures</a> - <a  href="http://www.sushimarseilletimeout.com" title="sushimarseilletimeout.com">restaurant livraison marseille</a> - <a  href="http://yes-messenger-gratuit.yesrencontre.com" title="yes-messenger-gratuit.yesrencontre.com">parencontre</a>