Valls guignol place Beauvau !

Le PS est pire que l’UMP. Il fut un temps où Pierre Laval, ministre de l’intérieur, assouvissait  sa haine  des citoyens français, il les privait de liberté en usant des moyens et structures du gouvernement (de traitres) de Vichy. 

Ça ressemble étrangement à ce que fait aujourd’hui encore le ministre de l’intérieur ! . . . Le ministre de la justice se compromet et prête son appui, ordonne à l’administration pénitentiaire d’infliger des sanctions à un détenu qui n’a commis ni crime ni délit ni même une faute disciplinaire. 

Il avait, au téléphone, chanté à sa mère une chanson paillarde d’actualité :

 

                   Manu, la sens-tu qui se glisse dans ton cul ? La quenelle !

 


 Louis Gaiffe                                                                            

Les bartavelles                                                   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                         le 24 janvier 2014

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60                                                                                              

mail : louis.gaiffe@gmail.com       

blog : www.gaiffelouis.onlc.fr 

 

                                                                            Manolo la haine  

 

Qu’est que tu regardes  Manolo ?  Oui, que vises-tu avec tant de haine ?

Dis-moi Manolo, c’est les   statistiques des crimes et délits en France ?

Dis-moi, c’est les cités interdites aux policiers ?

Dis, c’est les dépenses de l’état   pour la protection juridique des policiers . . . agressés, ho pauvre gens ? 

 

Ha non, ton regard fusille Dieudonné !

 

 

 

 

Tu n’as pas autre chose à faire ? 

Tu utilises les moyens de l’état, la justice pénale, celle administrative,  pour assouvir une haine personnelle que tu portes contre un citoyen français né en Bretagne, c’est plus français que Catalogne. 

Pendant ce temps là, il n’y a jamais tant eu de règlements de compte mortels à Marseille depuis 2011 ! 

Alors que tu poursuis M’Bala M’Bala les cambriolages foncent vers le  record absolu ! 

Dis-moi Manolo, tu te crois tout permis parce qu’une cote indue t’a été attribuée par ton esbroufe, tes déclarations sans suite, tes invectives, tes aboiements . . . . 

Il paraît que tu te vois déjà candidat à la présidence, pas pour 2017, l’andouille malgré toutes ses farces se représentera, mais en 2025 ?  

Tu as tes chances, depuis Mitterrand  ces couillons d’électeurs ont toujours installé le plus pourris de ce qui se présentait. Les élections en France vont de Charybde en Scylla !

 

                                                                                          L. Gaiffe 


 

Valls est un lâche

Louis Gaiffe                                                       

Les bartavelles                                                   

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                                                 le 18 janvier 2014

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60                                                                                              

mail : louis.gaiffe@gmail.com       

blog : www.gaiffelouis.onlc.fr

  

                                                                                  Valls  ministre par erreur

                                                                                  Place Beauvau

                                                                                  75008 Paris 

 

Pourquoi as-tu fui l’Espagne ? 

Dis-moi, Valls, tu es pire que les Franquistes ! Pour assouvir une vengeance personnelle tu demandes au parquet, tu es trop lâche pour le faire toi-même, de poursuite un comédien, Dieudonné, parce qu’il s’est quelque peu gaussé de ce qui sert de ministre de l’intérieur. 

Dis-moi Valls, parce que tu es ministre par erreur tu peux demander au conseil d’état de prendre une décision aussi illégale que les lois antijuives qu’il a validé pendant l’Occupation, toujours pour te venger.  

Dis-moi Valls, sur tous les médias tu éructes ton fiel, tu craches ton venin,  tu vomis ta haine !  

Mais là tu as fait pire, tu as demandé au mauvais ministre noir qu’une sanction soit prise contre un détenu de la maison centrale de Poissy parce qu’il a chanté au téléphone, à sa mère : 

                 Manu, la sens-tu qui se glisse dans ton cul ? La quenelle ! 

Même Franco ne l’aurait  pas fait, ça ! 

Le mauvais ministre noir est co-auteur, le directeur de la maison centrale aussi, d’un délit qui devient crime au bout de huit jours, dis Valls, tu ne connais pas le 432-4 du code pénal ? 

Dis-moi Valls, tu devrais plutôt t’occuper de l’insécurité en France, c’est vrai que dans cette catégorie t’es faiblard !  T’as plus de chance en poursuivant un homme déjà . . . . . détenu ! 

Dis-moi Valls, les droits de l’homme, les libertés fondamentales, la liberté d’expression, tu t’assoies dessus, t’es comme Franco ! Fichtre, pourquoi as-tu quitté l’Espagne ? 

Dis-moi Valls, mener contre Dieudonné cette manigance avec les préfets était déjà une bassesse, mais chercher à nuire à un détenu est une ignominie.  

Dis-moi Valls, alors finalement . . . tu l‘as sentie se glisser dans ton cul la quenelle.

                                                                      

                                                                                              L. Gaiffe.         

 

NB : je suis le père de Germain Gaiffe, la victime de ta haine. Tu es trop lâche pour me poursuivre toi-même, tu me dénonceras aux autorités, ça se faisait pendant la guerre . . . d’Espagne.  

 


 

Louis Gaiffe                          

les bartavelles 

180, avenue de Gaulle 

06700 Saint Laurent du Var                                                          le 20 janvier 2014 

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60    

mail : louis.gaiffe@gmail.com         

blog : www.gaiffelouis.onlc.fr      

                                                                        Valls  ministre par erreur

                                                                         Place Beauvau 

                                                                         75008 Paris 

  

Pourquoi as-tu fui l’Espagne ? suite  

Dis Valls, j’ai oublié de te dire que l’auteur, le créateur de la chanson :   

                 Manu, la sens-tu qui se glisse dans ton cul ? La quenelle !   

C’est, c’est, c’est . . . Germain Gaiffe. Je t’enverrai le texte complet, je le lui demande.  

Le comique Dieudonné que tu poursuis de ta haine l’a mise en scène.   

Dis-moi Valls, j’ai aussi oublié de te demander où tu en étais avec ton ex ?  

 Conflit d’intérêts à Evry : les omissions de Manuel Valls  

Le ministre de l’intérieur avait indiqué que le marché d’études urbanistiques, attribué en avril 2011 à son ex-compagne, avait été interrompu, sans indemnité, par son successeur. En réalité, il lui a attribué un second marché en mai 2012.  

Tricher dans l’attribution de marchés publics, c’est pas joli, joli, même pour favoriser une ex ! Il est vrai qu’au parti socialiste vous vous croyez tout permis, vous trafiquez tous et vous avez tous des maitresses, l’andouille en tête.  

Dis-moi Valls, favoriser une ex, pour toi ça fait peut-être partie de la vie privée ?   

                                                                                                L. Gaiffe 


Louis Gaiffe

Les bartavelles                                            

180, avenue de Gaulle

06700 Saint Laurent du Var                                           le 23 septembre 2013

tél : 04 93 26 02 13 – 06 09 15 81 60                                                                           

mail : louis.gaiffe @gmail.com

  

                                                                                  Monsieur Manuel Valls

                                                                                  Ministère de l’intérieur

                                                                                  Place Beauvau

                                                                                  75008 Paris

 

                                                                       Monsieur 

Préfet des AM 

Ci-joint copies de  5 courriers au préfet des Alpes maritimes et d’une inepte réponse. 

Plutôt que mettre fin à un grave trouble de l’ordre public le préfet d’abord ne répond, ensuite fait une réponse ubuesque par le service logistique et technique. 

Il m’est nécessaire pour exercer les droits qui me sont accordés par la constitution, d’obtenir du préfet un écrit confirmant qu’il n’a pas diligenté cette expertise psychiatrique car il est le seul habilité à le faire dans le cas. 

Il refuse. Son intention est de couvrir des magistrats parjures, pervers et coupables non seulement d’abus de droit mais de privation illégale de liberté. 

Il est grave que le préfet, théorique gardien de l’ordre public, en entretienne justement le trouble, aussi je vous demande d’obtenir et de me communiquer la réponse qu’il me refuse. 

Enfin j’ajoute un texte que vous connaissez qui s’applique** aussi à la préfecture des AM : 

N’ayons pas peur des moyens immenses déployés par un pouvoir qui n’en peut mais. Quelle crédibilité accorder à la préfecture de police de Paris qui traque les opposants  et laisse courir les délinquants ? Quelle crédibilité accorder à des services de police et de gendarmerie qui ont toujours des forces disponibles lorsqu’il s’agit de maintien de l’ordre (ou de circulation routière) mais plus personne quand il faut mener des enquêtes et procéder à des arrestations de délinquants chevronnés. 

Une absence de réponse de votre part apparaîtrait comme une complicité. 

Salutations. 

                                                                                  L. Gaiffe. 

 

** à toutes les préfectures peut-être ?

 


 

 

En prison, tout le monde n’est pas Charlie !

Lydie Fagiolino, Vanessa Prempain, François Goetz, Michel Saint-Jean et Cie, excusez-moi de vous le dire, mais vous, non : vous n’êtes pas « Charlie ».

Je m’explique.

Le 6 janvier 2014, quasiment pile un an jour pour jour, donc, avant le défilé des « Je suis Charlie » du 11 janvier 2015 (j’étais encore alors à la prison de Poissy), j’ai chanté une chanson à ma mère, au téléphone.

Eh bien... ATTENTION... J’insiste : ça c’est passé en France, cette histoire, pas en Chine, en Russie ou en Corée du Nord. Et pas en l’An 1037 ou en 1942, pendant l’Inquisition ou sous l’Occupation.

Non ! Ça c’est passé en France, en 2014, pays de la Liberté d’expression, du respect de la vie privée et d’un Gouvernement, dont, officiellement, tous les membres sont des « Je suis Charlie », Président de la République compris, Président de la République en tête !

Eh bien pour cette chanson... ATTENTION... J’insiste : pas une chanson que j’ai chantée directement à la personne à qui elle rend hommage, ni une chanson que j’avais rendue publique à l’époque.

Non ! C’est une chanson que j’ai chantée à ma mère, dans le strict cadre de la sphère privée.

Eh bien pour cette chanson, j’ai pris 15 jours de mitard et un mois de prison ferme. Plus précisément le juge d’application des peines m’a retiré un mois de réduction de peine, et du coup j’ai bel et bien un mois de prison ferme de plus, à faire, avant de sortir de prison. Donc c’est pareil.

Cela, je le dois à Lydie Fagiolino, surveillante principale responsable des écoutes téléphoniques, Vanessa Prempain et François Goetz, directrice-adjointe et directeur à Poissy au moment des faits, et à Michel Saint-Jean, directeur interrégional de l’administration pénitentiaire de Paris, ainsi qu’à, accessoirement, Jean-Amédée [1] El Bennouri, le surveillant chef qui a procédé à l’enquête.

Lydie Fagiolino m’a dénoncé aux Allemands. Non, pardon : à François Goetz ! Je cite :

« Monsieur le Directeur,

J’ai l’honneur de vous rendre compte des fais suivants.

Suite à la réécoute de la communication du détenu Germain GAIFFE-COHEN, du lundi 6 janvier, avec ses parents, j’ai pu l’entendre tenir des propos graves, insultants et antisémites, portés à l’encontre du Ministre de l’Intérieur, Monsieur Manuel VALLS.

En effet, à partir de la seconde 188, on peut entendre le détenu GAIFFE-COHEN interpréter à sa mère, une chanson qu’il a créée de toutes pièces, en employant des termes immondes... »

François Goetz, lui, au lieu de dénoncer sa subalterne au procureur de la République, manifestement coupable de dénonciation calomnieuse par cet écrit officiel à son supérieur, François Goetz m’a dénoncé, moi qu’il savait impossiblement coupable, vu que j’agissais là dans le strict cadre d’une vie privée dont le respect est garanti par la loi pénitentiaire, François Goetz m’a dénoncé au surveillant chef responsable des enquêtes disciplinaires.

Vanessa Prempain, elle, d’abord a ordonné mon renvoi devant la Commission disciplinaire, puis, en tant que Présidente de cette Commission, elle m’a condamné à 15 jours de mitard.

Et Michel Saint-Jean, lui, a rejeté le recours que j’ai formé contre cette décision de sanction, aux motifs que, pour résumer, je pouvais aller me faire « contrôler » (Théo X. confirme).

Et Vive la France !

Évidemment, dès ce rejet rendu par Michel Saint-Jean, j’ai intenté, devant le Tribunal administratif de Versailles, un recours en excès de pouvoir, en annulation de ce rejet, et par voie de conséquence, de la décision de la Commission disciplinaire. Le greffier du tribunal administratif de Versailles vient de me faire savoir que l’affaire sera examinée, pour ceux que ça intéresse, le 9 mars 2017, salle d’audience n° 1 (dossier numéro 1402350-1), 56 avenue de Saint Cloud, à 78011 Versailles.

L’audience est publique, donc comme vous, au contraire de moi, vous êtes libres de vous y rendre, allez-y : vous me raconterez.

Et de mon côté, bien entendu, dès que je connaîtrai la réponse, je vous en ferai part dans un édito.

D’ici là, voici déjà le texte de cette chanson, comme ça, oui : vous pourrez juger par vous-mêmes.

 

 

Trompette, nazi refoulé

(sur Trompettes de la Renommée, de Georges Brassens)

Mes chers compatriotes, les despotes sont en transe 
Le temps de la censure, est de retour en France, 
L’ennemi désigné : liberté d’expression 
Ils veulent et à tout prix, museler la Nation. 
Pétain a interdit, la profession d’artiste 
Aux Juifs en quarante-deux, Valls a suivi sa piste, 
Lui qui veut supprimer, professionnellement 
Dieudonné et rêve de, le faire physiquement.

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

Comme celui de l’époque, de la Rafle du Vél-d’hiv 
Ministre de l’Intérieur, il mène la dérive, 
La nouvelle Shoah, pour l’instant médiatique 
Dont est la victime, le pourtant sympathique, 
Comique anti déprime, c’est dans son patronyme 
« M’Bala M’Bala » r’ bondi, et ceci jusqu’aux cymes, 
Au sommet de l’humour, bientôt d’ la République 
« Dieudonné, Président » : c’est la meilleure réplique.

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

Souv’nez-vous en campagne, il s’est plaint à son sbire 
D’un surplus d’étrangers, et qui lui a fait dire, 
Qu’il faudrait rajouter, aux contours de l’écran 
À la place des Noirs, et des Beurs, quelques Blancs. 
Et c’est cet imbécile, viscéral’ ment raciste 
Pourri par l’ambition, belliqueux et fasciste, 
Qui traite d’antisémite, le joyeux bamboula 
« d’Hitler », même a-t-il dit, mais qu’est-ce que ça fout là ?

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

C’est sûr pour ce qui est, d’inciter à la haine 
Monsieur Valls s’y connaît : il n’y a pas plus malsaine, 
Que sa politique, de diviser les gens 
Le port de l’étoile jaune, à quiconque se défend, 
De la pensée unique, menterie par laquelle 
Il a répertorié, le geste de la quenelle, 
Comme un salut, nazi, qui serait inversé 
S’il n’est pas satanique, qu’il est vil ce verset !

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

L’ordre lui en fut donné, et dans toute sa mesure 
Anti démocratique, par la kommandantur, 
Le Crif et la Licra, qui dirigent en sous-mains 
Notre Gouvernement, cloaque de pantins, 
Totalement dévoué, à celui d’Israël 
Pays de l’Apartheid, heureux de la nouvelle, 
Les médias ont suivi, sans aucune exception 
Dieudonné doit mourir, et pas d’absolution !

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

La solution finale, elle est là leur trouvaille 
Et c’est toujours la même, il n’y a rien qui vaille, 
Mieux que pour ces messieurs, que de faire massacrer 
À Gaza comme ailleurs, qui a de plus sacré, 
De pouvoir vivre en paix, et pas dans l’esclavage 
Que prônent les sionistes, par leur odieux clivage, 
Qui les veut diriger, les peuples inférieurs 
Et fait du Peuple élu, la race supérieure.

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

Et d’ailleurs donc, tenez, écoutez la dernière 
Frasque de notre République bananière, 
Annoncé pour jouer, aux Chinois, Thaïlandais 
Son tout dernier spectacle « Dieudonné en paix », 
Il s’est fait dénoncer, comme jadis en quarante 
Par ceux-là même qui, nous disent mieux : se vantent, 
D’être les défenseurs, de notre liberté 
Mais qui en ont appelé aux autorités.

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

Chinoises et Thaïlandaises, officiels dictateurs 
Serviles exécutants, qui n’ont pas plus d’honneur 
Que leurs commanditaires, d’Israël et Paris 
Car tous ont dit le onze, janvier « JE SUIS CHARLIE ». 
Donc comme dirait mon adjoint Patrice Alègre 
À la publication, concernant cette pègre, 
Les véritables criminels souvent sont 
Les récriminateurs, les donneurs de leçons.

Trompette... Nazi refoulé... Manuel est démasqué !

Partisans d’ la quenelle, mouvement qui annonce 
Comme un printemps français, sans un coup de semonce, 
Marchons sur l’Élysée, b*** le Parlement 
Comme dans la Marseillaise, virons sans ménag’ment, 
Les traîtres à la Patrie, qui ont vendu la France 
Dont le chef est Hollande, Valls lui mène la danse, 
Contre les Résistants, que nous sommes « zici » 
Aussi à son endroit, concluons par ceci :

Trompette... Nazi refoulé... Manu, va t’ faire enculer !

 

Germain Gaiffe-Cohen, 
directeur adjoint de la publication d’E&R

 

 

 


 <a href="http://referencementsitegratuit.page-internet.net" title="referencementsitegratuit.page-internet.net">Referencement gratuit</a> - <a  href="http://www.wellnessandcrystals.com/accueil.html" title="wellnessandcrystals.com/accueil.html">les idées suicidaires</a> - <a  href="http://www.ontroc.com" title="ontroc.com">échange voiture</a> - <a  href="http://www.ma-dentelle.com" title="ma-dentelle.com">lingerie pas chère</a><br><a  href="http://www.relieveyourpains.com" title="relieveyourpains.com">back spasms</a> - <a  href="http://www.wellnessandcrystals.com" title="wellnessandcrystals.com">anxiety attack</a> - <a  href="http://www.sushimarseilletimeout.com" title="sushimarseilletimeout.com">restaurant livraison marseille</a> - <a  href="http://yes-messenger-gratuit.yesrencontre.com" title="yes-messenger-gratuit.yesrencontre.com">superencontre france</a>